Esterházy Pál nádor levelezése a római Szentszékkel

Forrásközlés a vatikáni levéltárból

  • Péter Tusor PPKE
Kulcsszavak: 17th century, early modern papacy, secretary of state, early modern Hungary, ottoman wars, early modern diplomacy and rappresentation

Absztrakt

La correspondance du palatin Pál Esterházy avec le Saint-Siège
Publication d’une source des archives du Vatican


Dans mon étude, je publie la correspondance entre le palatin (Prorex) Pál Esterházy d’un côté et du pape Innocent XI et son secrétaire d’Etat, Alderamo Cybo de l’autre. Les lettres – dont la plupart est conservée aux Archives Secrètes du Vatican – datent de la période de la reconquête de Buda (1685–1687). Les sujet principal de l’échange épistolaire est l’étandard militaire ottoman que les soldats hongrois avaient arraché au Turcs et qu’Esterházy a envoyé au pape en offrande au nom de la Hongrie. Nous ne devons ni surestimer, ni sous-estimer l’importance de cet échange. Au 17e siècle, les palatins catholiques ont régulièrement correspondu avec les papes, qvec les cardinaux neveux, et les nonces. Certes, l’intensité de ces échanges a accru lors du pontificat du pape Odescalchi, surtout après 1683. Le palatin n’était pas son seul correspondant : il était en relations avec l’archévêque d’Esztergom (primat de Hongrie) et avec d’autres magnats et prélats également. L’intérêt principal des documents ici présentés réside dans l’élaboration esthétique de leur rédaction, dans l’évocation de l’idéal du Royaume Apostolique de Hongrie (très populaire dans la seconde moitié du 17e siècle), ainsi que dans les allusions indirectes à la soi-disant Bulle Sylvestrienne – un diplôme que le pape
Sylvestre II aurait envoyé au roi Saint-Étienne, en vérité un faux préparé au 17e siècle.

Megjelent
2019-12-19
Rovat
Tanulmányok